ANGDM







Le Morbihan

 

Le département du Morbihan est créé en 1790 à partir de la circonscription du présidial de Vannes auquel l'on a retranché la sénéchaussée de Quimperlé et la moitié sud de celle de Ploërmel et à laquelle on a ajouté la sénéchaussée de Gourin (à peu près).
Les communes de la Cornouaille morbihannaise (l'ancienne sénéchaussée de Gourin) qui n'avaient pas choisi d'être annexées au département du Morbihan ont régulièrement réclamé de rejoindre le Finistère, sans succès.
Les concepteurs des départements ont choisi de ne pas reprendre les noms portés par les circonscriptions antérieures pour en éradiquer les particularismes, afin qu'il n'y ait plus ni Angevin ni Breton, mais seulement des Français. On avait songé à nommer ce département "les Côtes du sud", par opposition aux Côtes du nord, mais la présence de plusieurs golfes appelés mor bihan (petite mer) par les habitants, à Gâvres et au sud de Vannes, lui a fait préférer ce vocable géographique. La résonance bretonne du mot de Morbihan a fait beaucoup pour son acceptation par les habitants.
Le département du Morbihan fait partie en 1919 de la Ve région économique ou région de Nantes qui contient les actuels département (37-44-49-53-56-72-85-22-29-35-56).
Plus tard, le Morbihan fait partie des régions de "Bretagne" qui sont créées successivement en 1941, 1944 et 1956 et qui regroupent toutes les départements du Finistère, des Côtes-d'Armor et de l'Ille-et-Vilaine.




Saint Goustan - mai 2005 - © Gérald Lapacherie
A l'Ouest de la France, Bretagne sud.

Le Morbihan, sur la côte sud de la Bretagne, offre près de 800 km de côtes très échancrées alternant côtes rocheuses, rivières, estuaires et grandes plages de sable fin.
Avec le Golfe du Morbihan, la presqu'île de Quiberon, les rivières d'Etel et d'Auray, les îles du large (Houat, Hoëdic, Groix, Belle-Ile-en-Mer), ... il enchante les amateurs de bord de mer.

A l'intérieur, on découvre un chevelu de rivières et cours d'eau et de nombreux massifs forestiers issus de la légendaire forêt de Brocéliande.
Conditions climatiques

Le climat est doux tout au long de l'année, naturellement chaud et ensoleillé de Mai à Octobre. Les 2000 heures d'ensoleillement par an y sont dépassées, ce qui est assez rare dans la moitié nord de la France. Cette douceur permet le développement d'une flore abondante : mimosas, camélias, rhododendrons,...

En toutes saisons, vous pouvez pratiquer des activités de plein-air : nautisme, golf, randonnée, pêche à pied,...

Le petit port de Saint Goustan près d'Auray




Parc Zoologique de Pont - Scorff

C'est une impressionnante collection d'animaux dans un cadre exceptionnel. Girafes, rhinocéros, hippopotames, zèbres, chameaux, bisons, ours, loups, reptiles et bien d'autres encore : étranges ou insolites, tous sont les acteurs du grand spectacle de la vie.

N'oublions pas, dans ce spectacle, les seconds rôles : lycaons, caotis, porc-épics, ratons laveurs, binturongs ou chiens des buissons, témoins de la formidable diversité du monde animal. - Emotions, Fantaisie : Laissez-vous entraîner et partez à la découverte du monde animal : le charme et la beauté de nos spectacles, mais aussi la disponibilité de nos animateurs - véritables pédagogues - transformeront votre visite en un inoubliable souvenir.
- Et les dix-sept espèces de félins: une collection unique en Europe...
Vous aimez les animaux ? Nous aussi Venez donc en parler avec nous....

Kerruisseau
56620 PONT-SCORFF
Tél : (33) 2 97 32 60 86

Pont-Scorff - juillet 2006 - © Gérald Lapacherie
 
Pélicans en liberté au zoo de Pont-Scorff, au nord de Lorient.



Château de Kerguéhennec - 2005 - © Gérald Lapacherie
Domaine de Kerguéhennec

Ce domaine s’organise autour d’un château du XVIIIème siècle et d’un parc de 170 hectares.

Amateur de nature et d’art, il vous faut faire une halte dans ce centre culturel en plein air. Vous pourrez flâner dans un parc botanique aux allées bordées de magnolias et de camélias, respirer l’odeur de la terre de bruyère autour des massifs d’azalées ou de rhododendrons.

Partez ensuite à la rencontre d’une trentaine de sculptures contemporaines disséminées au milieu des chênes, des frênes et des bouleaux. Et n’oubliez pas le château parfois appelé le Versailles breton. Même si le terme est un peu excessif, ce manoir mérite que l’on s’y arrête.


L’été des spectacles de théâtre, des ballets ou des concerts y sont organisés.

Domaine de Kerguéhennec, près de Bignan
 


Géographie du Morbihan
La première particularité du Morbihan est d'être le seul département à ne pas porter un nom français. Morbihan signifie "petite mer" en référence à son golfe. Le département du Morbihan a une superficie de 682 264 ha et compte près de 800 km de côtes. Situé dans une zone tempérée, le Morbihan jouit d'un climat d'une douceur exceptionnelle due aux courants secondaires du Gulf Stream.
La première particularité du Morbihan est son nom : c'est en effet le seul département de France à ne pas porter un nom français. Le Morbihan " petite mer " dont le golfe échancre la côte s'oppose au Mor Braz, la " grande mer ", l'Océan Atlantique. La configuration de ce golfe est très originale car s'y interpénètrent totalement et également l'Armor et l'Argoat, la mer et la terre, qui constituent les deux aspects bien distincts de sa géographie.

Le Morbihan a une superficie de 682 264 ha et compte près de 800 km de côtes.

Le relief du Morbihan est dû à ses origines : il fait partie du Massif armoricain. Le sol est surtout formé de roches anciennes, granit ou schiste auxquels s'ajoutent des argiles, des ardoises et des grès. Les landes et forêts occupent une part importante du territoire. Ailleurs, c'est un paysage de bocages que transforme peu à peu le remembrement. La " ceinture dorée " de la zone côtière possède la terre la plus riche. Le relief est peu élevé avec au centre du territoire la barrière des Landes de Lanvaux et au nord-ouest les Montagnes Noires qui culminent à 297 m. Il est sillonné de nombreuses rivières.

Situé dans une zone tempérée, le département du Morbihan jouit d'un climat d'une douceur exceptionnelle due aux courants secondaires du Gulf Stream. Les précipitations moyennes annuelles oscillent de 800 à 1 100 millimètres (en moyenne 160 jours par an). Le département est sous l'emprise de micro-climats qui diversifient ses paysages : un littoral sec et des terres intérieures plus froides et plus humides. Cependant, l'ensoleillement est d'environ 2 040 heures par an sur les côtes, diminuant progressivement vers l'intérieur des terres. La température moyenne est de 7° C en janvier à 18 ° C en juillet.

Le Morbihan comprend 70 îles dont les plus importantes sont Groix, au débouché de la rade de Lorient, Belle-Ile, aux paysages les plus variés, Houat et Hoëdic aux côtes très découpées, l'Ile aux Moines et l'Ile d'Arz dont on peut faire le tour en quelques heures. Le Morbihan se déploie de part et d'autre de la presqu'île de Quiberon rattachée au continent par une digue sableuse qui mesure 50 m de large dans sa partie la plus étroite.


Richesses naturelles

Le sous-sol est riche en minéraux de touts types (uranium, fer, ardoises, roches massives, granit, kaolin, mica, sables et graviers, maërl).

Les terres autrefois couvertes de forêts et de landes sont maintenant consacrées à la production végétale (63 %). Seulement 15 % de la surface totale est occupée par des forêts et 12 % par des landes couvertes d'ajoncs et de genêts.

L'importance des zones humides littorales (12 000 ha) à l'exceptionnelle productivité biologique, a conféré au Morbihan une richesse ornithologique de valeur internationale.

   

 


 
© 2006 résidence de vacances de l'ANGDM  |  réalisation - crearteasing.net